Smovin s’occupe de votre gestion locative! Previous item Stocker sans se déplacer... Next item Techies Lab workshops...

Smovin s’occupe de votre gestion locative!

Le “membre Co.Station de la semaine” est Smovin. 


Entretien avec Michael Philippart de Foy et Jim Hees 

Que fait Smovin? Qui travaille sur ce projet?

Smovin a développé une application qui permet de faire de la gestion locative. Tous les propriétaires qui mettent leurs biens en location doivent gérer de nombreuses tâches: le suivi des loyers, les rappels, les indexations, le suivi des dates clés etc.

L’objectif de Smovin est d’automatiser tout ce processus, permettant au propriétaire de ne presque plus rien faire. Pour lui, tout se fera automatiquement.

Quand ont-ils commencé et le Business Model a-t-il déjà évolué depuis?

Le projet a été initié voici un an par Michael, qui a travaillé pendant 5 ans et demi pour BNP Paribas Fortis. Il y a un an de ça, le travail qu’il effectuait a dérivé sur l’idée de Smovin et il s’est chargé, seul, de la validation du projet. Michael cherchait quelqu’un pour s’occuper du Business Development et a fait appel à Jim Hees pour le lancement opérationnel de la start-up, en février 2017. Cela fait maintenant un mois et demi qu’ils travaillent sur le projet à temps plein en équipe. Michael est “responsable produit, administratif et financier” et Jim s’occupe du Business Development.

Le Business Model fonctionne avec des abonnements (une solution “SaaS”). Il existe un abonnement mensuel par bien et par mois. Auparavant, ils travaillaient avec un tarif fixe de 10€/mois. Maintenant, ils ont décidé de varier leurs services et d’offrir un “Freemium” jusqu’à 5 biens où le propriétaire peut utiliser l’application manuellement et doit se charger de dire que ses paiements ont bien été reçus, il reçoit également les notifications.

Le premier package est à 5€ et automatise tout le processus (5€ par bien par mois). Le second package est à 10€ qui automatise tout et en plus de cela, Smovin se charge des recommandés, met à disposition des rapports d’activités et d’investissements. Si le propriétaire désire vendre son bien, il peut le faire dans les meilleures conditions en consultant des rapports de rentabilité et un support plus avancé. Donc le Business Model a évolué vers une stratégie de “pricing” qui est accessible à tous. Ils ont déjà connu une médiatisation accrue avec une série d’articles depuis le lancement en février, et d’autres articles qui devraient encore arrivé. Ils ont déjà des premiers clients, le site web et l’application ont été revus! Ça avance bien et vite!

Quel est à ce jour le plus bel accomplissement de Smovin?

Tout d’abord, leur complémentarité est un point fort! Ensuite, les clients ont sollicité leurs services sans devoir faire de “forcing” mais plutôt grâce à la médiatisation et parce qu’ils répondent à un besoin grandissant qui ne connaissait pas de solution avant Smovin. Les retombées médiatiques ont été immédiates ce qui permet également de valider et d’assurer que le service connaît un intérêt et est très prometteur.

Quels sont les besoins de Smovin?

Ils visent 500 biens en gestion d’ici septembre 2017, ce qui leur assurerait d’atteindre le seuil de rentabilité. A terme, Smovin vise les 5 000 biens. Ils veulent également finaliser, pour cet été, une levée de fonds qui devrait commencer en avril afin d’engager deux développeurs, deux commerciaux et un agent pour le support. L’idée sera de créer une équipe de 5-6 membres pour lancer et dynamiser l’entreprise à fond.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur le site de Smovin: http://www.smovin.be/